Quelle est origine de la raclette ?

La raclette est un plat traditionnel qui est souvent consommé pendant l’hiver. C’est un plat qui réchauffe le cœur et réunit tous les membres d’une famille ainsi que les amis. C’est un savoureux repas composé de fromage fondu, de pommes de terre chaudes, agrémenté de salade et de charcuterie. Mais d’où tire-t-il ses origines ? Découvrez ici sa genèse et ses particularités de dégustation.

L’origine de la raclette

La raclette est un plat d’origine suisse né dans le canton du Valais aux 19ᵉ siècles. Il était appelé à cette époque le Bagne, le Conches ou encore la raclette, mais aussi le Valais, car il était consommé dans les chalets valaisans. C’est un fromage de montagne notamment les montagnes suisses à savoir :

  • le Valais,
  • l’Oberland bernois
  • les cantons des Nidwald
  • et Obwald en Suisse centrale.

Le mot raclette introduit en 1874 vient aussi du verbe racler puisque le fromage est raclé avec une spatule pour être dégusté ou gratté pour le faire couler dans l’assiette, mais à l’origine il était appelé fromage rôti.

Son fromage a besoin des mois d’affinage, quatre à cinq en Savoie par exemple. C’est un plat suisse, mais il est devenu très populaire en Savoie, en Franche-Comté et en Bretagne. En effet, 60 000 tonnes de raclette sont vendues chaque année en France. Il est aussi consommé en Allemagne et ainsi qu’en Italie.

Les ancêtres de la raclette

Le plat de raclette a été inspiré à des vignerons valaisais qui étaient en pleine besogne. L’heure de la pause arrivant ils n’avaient que pour seuls ingrédients pour leur repas du fromage, du pain et du vin. L’un des vignerons fit cuire son fromage directement sur le feu et le fromage rôti fit son apparition. Après pour faire ce fromage rôti les bergers suisses coupaient une meule de fromage en deux qu’ils mettaient au feu pour le déguster fondu sur des pommes de terre.

Pour ce qui est des noms de ce plat, le poète Perollaz introduit le nom raclette en 1909 à l’exposition cantonale valaisanne. En ce temps à cause du patois même le lait était appelé raclette. Une certaine croûte de fromage qui se forme au fond du caquelon est appelée “religieuse”.

Préparation et dégustation

Il se consomme beaucoup plus en hiver à cause de sa chaleur. Il peut se déguster avec plusieurs types de fromages. Toutefois, les fromages suisses sont à l’honneur. À l’origine la meule de fromage coupé en deux était mise sur une rampe équipée d’une résistance ou chacun raclait à tour de rôle le fromage fondu. On pouvait aussi poser le fromage sur une pierre plate qu’on posait devant la cheminée où il fondait à la chaleur des bûches. Aujourd’hui, il est préparé dans un four à raclette ou un appareil à raclette qui est réglable en fonction des tailles de fromage. Il y a aussi le grill à raclette moitié plaque de cuisson en pierre et moitié plaque de cuisson avec un revêtement anti-adhésif. Avec ces appareils vous pourrez déguster votre fromage en le raclant ou en le grattant.

En ce qui concerne les ingrédients, ce plat était constitué de fromage et de pomme de terre. Avec le temps d’autres ingrédients comme la charcuterie, ou de la salade est venu agrémenter ce plat. Vous pouvez aussi y ajouter ce que vous désirez pour le rendre original à votre goût. Le fromage de ce plat a souvent un goût particulier.

Par ailleurs la méthode d’affinage du fromage de Savoie permet d’en garder le moins de matière grasse : environ 45 %. Dans votre préparation vous pouvez y ajouter des ingrédients comme le cumin, le poivre ou des herbes. Pour ce qui est du fromage lui-même, vous aurez des fromages avec ou sans croûte, au poivre, à l’oignon ou à la moutarde ainsi que des recettes fumées.

Festivités de la raclette

Si la raclette est un plat très traditionnel qui se confondait à une célébration pendant sa dégustation, il s’est accoutumé aussi avec certaines festivités. On peut citer l’Exposition Nationale de Lausanne en 1964 pendant laquelle plus de 300,000 raclettes ont été servies. C’est par cette exposition que le Valais a fait connaître la raclette à toute la Suisse. Plus loin dans le temps de la célébration de la mi-août, il y avait de la raclette au menu lorsqu’on découvrait les premiers fromages de raclette. La raclette devient aussi un symbole culinaire des vacances d’hiver et s’articulait bien avec les sports d’hiver dans les années 1970. Toutefois, il se marie bien avec de petites célébrations familiales pour demeurer dans la pure tradition.

En somme, vous connaissez désormais l’origine de la raclette. N’hésitez donc pas concocter ce délicieux plat en famille ou entre amis afin de jouir des moments conviviaux.